Caricamento

Chlorophylle

Du point de vue écologique, le constituant le plus important parmi les éléments qui déterminent la couleur de l'eau de mer, est la Chlorophylle A, responsable de la photosynthèse marine et par conséquent de la production primaire qui en découle. En mer ouverte, la Chlorophylle A est presque entièrement contenue dans le phytoplancton, lui-même constitué de particules d'algues microscopiques en suspension dans les eaux superficielles.

C'est pourquoi les informations de couleur de l'eau qui nous sont transmises par le satellite, vont permettre, à travers des algorithmes spécifiques, de recalculer la concentration superficielle de Chlorophylle A et donc d'indiquer la présence ou non de phytoplancton.

Sur le graphique ci-dessous, les valeurs de Chlorophylle A - moyenne sur 8 jours - sont calculées à partir des données de niveau 2, obtenues grâce au capteur MODIS (Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer) à bord du satellite AQUA, et transmises ensuite par la NASA.

L'algorithme OC5, bien qu'il ait été construit préalablement à partir des données du Golfe de Gascogne, du Canal de la Manche et sur quelques données seulement pour la Mer Méditerranée, est néanmoins capable de donner des valeurs proches de la réalité dans la zone qui nous intéresse. Il est valide aussi bien pour les eaux du Cas 1 que pour celles du Cas 2.

L'algorithme SAM_LT en revanche a été calibré sur les eaux de la Mer Ligure et Nord-Tyrhénienne; Il est actuellement valide pour les eaux du Cas 2 et en cours d'implémentation pour les eaux du Cas 1. Les valeurs de Chlorophylle que nous obtenons avec l'algorithme SAM_LT sont proches de celles mesurées en mer - Carte des moyennes mensuelles.

   Italiano




Ce produit a été réalisé avec l'appui du projet MOMAR.


 

Ultimo aggiornamento: 06/12/2017